FAUX NÉGATIFS EN PCR : TENIR COMPTE DU MOMENT DU PRÉLÈVEMENT

FAUX NÉGATIFS EN PCR : TENIR COMPTE DU MOMENT DU PRÉLÈVEMENT
Catégorie : Actualité scientifique et médicale

La PCR étant le principal argument de preuve de l'infection Covid 19, il est crucial de savoir quelle confiance accorder à cet examen en fonction du moment où il est réalisé. Une revue de la littérature a repris les données de 7 publications portant sur 1330 tests réalisés afin d'évaluer le pourcentage de faux-négatifs pour des prélèvements effectués à différents moments après le début de l'infection.
Par convention, les auteurs ont convenu que la contamination survenait 5 jours avant le début des signes lorsque la date de contamination ne pouvait être clairement établie par l'interrogatoire. Les sujets inclus ont eu, à un moment ou un autre un résultat positif par PCR ou sérologie.
A J1 après le contage tous les prélèvements étaient négatifs (soit 100% de faux négatifs).
A J4 après le contage, soit juste avant l'apparition des signes cliniques, il y avait 67% de faux négatifs.
C'est à J8, soit 3 jours après le débit des signes que la PCR est la plus performante puisque le pourcentage de faux-négatifs n'est que de 20%.
Il va ensuite augmenter progressivement (66% de négativité à J21).
A noter que ce taux de faux-négatifs est probablement sous-estimé car les négatifs sur tous les prélèvements n'ont pas été pris en compte dans l'étude alors que certains d'entre eux ont probablement eu le Covid19.
Il est donc important de tenir compte de la date du prélèvement par rapport au début des signes cliniques (ou de la date d'infection présumée chez les asymptomatiques) pour interpréter les résultats de PCR négatifs. Cette information permet d'estimer la nécessité de refaire cet examen ou d'autres (sérologie, scanner) en cas de négativité ne concordant pas avec la clinique.
Ref : Annals of Internal Med1cine 13/05/2020 Kucirka LM et al

Jean-Michel Vialle, Médecin Biologiste
‹ Retour aux actualités

Pour installer l’application sur votre iPhone, cliquez sur l’icône et "Ajouter à l’écran d’accueil"