MICRONUTRITION : LE ZINC

MICRONUTRITION : LE ZINC
Catégorie : Micronutrition

LE ZINC

Le zinc est un oligo-élément ayant une action anti-oxydante. Le cuivre et le zinc agissent conjointement et sont nécessaires au bon fonctionnement de la principale enzyme anti-oxydante SOD (superoxydedismutase). A forte concentration, le zinc, comme le cuivre, devient pro-oxydant.

Le rapport Cu/Zn est le marqueur de la présence d’un stress oxydant. Il doit être compris entre 1 et 1.17. Il y a une corrélation positive avec le taux plasmatique des peroxydes lipidiques (lipides de l’organisme dégradés).

Il a également un rôle dans les fonctions immunitaires, neurologiques, reproductives, la croissance et la cicatrisation.

On le trouve principalement dans la viande, les œufs, les produits laitiers et les céréales. Il se trouve aussi dans le pain complet mais son absorption y est limitée par la présence des fibres et de phytates.

Son absorption augmente avec une alimentation équilibrée mais relativement riche en protéines animales. Ses apports nutritionnels conseillés augmentent durant le dernier trimestre de la grossesse. L’absorption augmente également chez les sujets carencés et diminue en cas d’apport important.

Les formes organiques (guanylate et pidolate de zinc) sont mieux absorbées par l’organisme.

Les prises doivent être fractionnées pour une meilleure tolérance.

Une surconsommation peut entrainer des nausées, une perte d’appétit, des vomissements, des crampes d’estomac,  des diarrhées, des maux de tête.

La caféine (de façon très importante), les haricots verts, le calcium, le fer, le cuivre, l’alcool, les fibres, les phytates et les sels phosphatés entrainent une diminution de son absorption.

Toute complémentation doit être faite sous la responsabilité d’un professionnel de santé

Prenez conseil auprès de votre micronutritionniste

Jean-Michel Vialle (Labinterpret), Médecin Biologiste
‹ Retour aux actualités

Pour installer l’application sur votre iPhone, cliquez sur l’icône et "Ajouter à l’écran d’accueil"